Ecole maternelle bilingue : l’efficacité de la méthode Montessori

Ecole maternelle bilingue : l’efficacité de la méthode Montessori

Ecole maternelle bilingue : l’efficacité de la méthode Montessori

Les parents attachent une grande importance au choix de l’école pour leur enfant et cela dès les petites classes. Choisir une école maternelle bilingue répond à des attentes bien particulières et à des préoccupations liées à un parcours scolaire tourné vers l’international. Pourquoi ces parents optent-ils pour une école maternelle bilingue ? Quels sont les apports de la méthode Montessori dans ce type d’enseignement ? Vous en saurez plus au travers de cet article.

Pourquoi inscrire son enfant dans une école maternelle bilingue ?

L’apprentissage d’une seconde langue vivante dès la maternelle représente un atout pour la scolarité des enfants, le développement de leurs aptitudes intellectuelles et sensorielles et leur ouverture d’esprit. Il a été prouvé scientifiquement que c’est durant la période située entre sa naissance et ses 6/7 ans, que l’enfant est le plus apte à acquérir facilement des compétences linguistiques. Grâce à ses capacités de reconnaissance, de différenciation et de reproduction des sons, il n’éprouvera aucune difficulté pour appréhender et reproduire la mélodie d’une langue. Certains affirment même que plus cette deuxième langue est éloignée de sa langue maternelle plus il la parlera aisément. Ainsi, apprendre une seconde langue dès les premières années d’école ne gênera en rien la maitrise de sa première langue comme les détracteurs de ce type d’enseignements peuvent le prétendre. Reconnaitre cette assertion comme vraie reviendrait à omettre l’évidence, un enfant sait instinctivement utiliser de préférence la langue dont il a besoin pour obtenir ce qu’il veut.

Quel est l’apport de la méthode Montessori dans une école bilingue ?

L’apport essentiel de la méthode Montessori réside dans la manière dont l’enseignement est dispensé dans ces écoles bilingues. En effet, l’aspect ludique est privilégié. Un enfant retient d’autant mieux un enseignement lorsqu’il prend du plaisir. De plus, lorsque la méthode Montessori est utilisée, c’est l’enfant qui va vers la connaissance. Il choisit son activité par envie et curiosité. Les ateliers tout au long de la journée sont animés par des enseignants bilingues. Entendre et comprendre une seconde langue est donc naturel. L’enfant dès 3 ans évolue déjà dans un bain de sonorités différentes de celles de sa langue maternelle.

Valérie Xavier

Les commentaires sont fermés.